What I learnt shooting my 1st Magazine Editorial

Just wanted to go back on my session “Midnight Flower” For BLOWE Magazine and share with you the whole Process + some tips I learned from creating it !

 

Petit retour sur mon Éditorial "Midnight Flower" créé exclusivement pour le magazine Blowe,  avec quelques «tips» et juste pour vous une vision globale de ce projet.  

 Outtake from  BLOWE  magazine editorial "MIdnight Flower"

Outtake from BLOWE magazine editorial "MIdnight Flower"

I think you can consider the Editorial “Midnight Flower” as my first Creative shoot in Studio!
And so, as you can imagine, I learned a lot by doing it !

First, I have to say that this Editorial take a special place for me, indeed, as I said earlier, it was my first Creative shoot, but also my last shoot in the studio 219.1 … so it takes a particular place in my heart, one mixte with joy and sadness.

 

Cet Éditorial peut être considéré comme ma première séance créative en studio. Ainsi, comme vous vous en doutez ce projet m’a beaucoup appris.

Tout d’abord, je dois vous avouer que ce projet tient une place toute particulière dans mon coeur. Premièrement, parce que comme mentionné plus tôt, il s’agit de mon premier projet créatif, mais aussi, et surtout, parce qu'il s’agit de mon dernier projet dans le studio 219.1… ainsi, c’est un mélange de joie et de tristesse qui l’accompagne.

Emilie_Tournevache_Photographer_BLOWE

1 – The Preparation

Since I had a really strong idea in mind, creating this Editorial was kind of a challenge for me, and it took a lot of time. I started by the creation of the grass hill … looked for some fake grass on the internet.. And decided to buy a Grass rug at the nearest Hardware store.

To create the elevation of this hill I recovered every little cardboard I could… and thankfully, lots of my colleagues who knew what I was doing kept for me everything they thought that would help me ! So, after some weeks I had 3 big bags full of cardboard & papers !

 

1 - La Préparation

Aaah la préparation… ça m’a pris énormément de temps de mettre en place ce projet, que ce soit au niveau de l’idée, de la création, mais aussi de la gestion… eh oui, ce fût le meilleur challenge que je pouvais me donner à ce moment-là.

Une fois mon concept bien en place; enfin approximativement en place; j’ai commencé par la création de cette fausse minicolline d’herbe. Première question, où trouver de la fausse herbe ? (ce n’est pas du tout mon genre d’achat… et je vis en ville dans un appartement… donc les magasins de jardinage, c’est pas trop mon truc).  Puis vient la question de la location versus l’achat? (car oui, on peut en louer xP ) au final, je l’ai acheté. Beaucoup moins de trouble pour la suite. Ensuite, afin de créer la colline, j’ai récolté, avec la précieuse aide de mes collègues, différentes sortes de cartons et papiers, au bout de quelques semaines j’avais 3 sacs-poubelle remplis!

2 – The Team

Finding A stylist.
I already had some clothes in mind for this project, so I decided to directly contact the store and asked if their personal stylist could come on the set.
Well of course my first request wasn’t totally answered positively, but they told me that they were willing to do an exchange with me, I buy the clothes, and when I return them, they would reimburse me totally… I just had to contact their stylist so that she could help me choose the clothes !!! you can’t imagine how happy I was !!!! But of course, since nothing always go as planned, when I contacted her, all my expectations went down… Now I would have to pay 30% of the clothes…. And since the clothes there are really expensive, at the time, I couldn’t afford those 30% … (well, … Still can’t).

So here I was looking for a stylist again… I send many emails, one after another, for some I waited 1 to 2 weeks to receive a clear answer, and I can assure you, I’ll never make this mistake again. Waiting that long for an answer is not ok, and it’s a real lost of time… so I learned from my mistake, and now take the 48h without answer as a no.

So after many weeks, I decided to do the styling myself ! I already learned a lot on styling with my shoot with Carina, so I put this knowledge in practice ! that means to be careful on details, and not to forget the jewelry and props !

As a photographer, who worked a full time job, I didn’t had the time to go shopping in many brands + I had the whole setup to create, and don’t forget the team to gather… so Instead I did my shopping online, and since I know zara’s Politics are really large, I bought everything there ! it was really easier for me ! Nonetheless, next time I’ll try to shop from different brands, because only one brand make your Editorial too much commercial, and some online magazine will not accept your submission because of that.

 

2 - L’équipe

Trouver un(e) styliste.
Comme j’avais déjà une bonne idée du “styling” de ce “shoot”, et déjà pas mal de vêtements en tête, j’ai décidé de contacter directement le magasin en question, et leur ai demandé si leur styliste pouvait se joindre à moi pour ce projet créatif. Bien entendue, vous pouvez imaginer que leur réponse ne fut pas totalement positive. Néanmoins, ils m’ont proposé à ce moment-là un échange : je paye tous les vêtements pour les sortir du magasin, et quand je reviens, je peux retourner le tout, et ils me rembourseront en totalité !

Tout ce qu’il me resté à faire était de contacter leur styliste afin qu’elle m’aide à choisir les vêtements. Vous pouvez imaginer à quel point cet accord m’a rendue heureuse !!!! Mais évidemment, comme rien n’est facile, lorsque j’ai contacté la styliste, mon excitation est très vite retombée… maintenant, je devais payer un 30% de mes achats… comme les vêtements de ce magasin sont assez chers et qu’à ce moment-là je n’avais pas du tout les moyens de dépenser une telle somme (toujours pas d’ailleurs )  me voilà de retour à la case départ : chercher une styliste !

Après des semaines d’échanges avec plusieurs stylistes, des semaines d’attente pour des réponses négatives, je me suis rendue à l’évidence, personne n’était disponible pour ce projet, et surtout je laissais tellement de temps à ces personnes pour me répondre, que j’étais rendue à plus d’1 mois de préparation pour un projet créatif!!! ce qui est inconsidérable vu l’ampleur du projet... première leçon apprise, désormais, lorsque j’envoie un projet à quelqu’un, mon temps d’attente est de 48h… au-delà, je prends ce silence comme une réponse négative…

C’est donc après plusieurs semaines de recherche et d’échanges que je me suis décidée à faire la partie stylisme par moi même… J’avais déjà pas mal appris lors de mon projet avec Carina, et cette fois-ci je n’ai pas oublié les accessoires !

Comme je travaille comme photographe à temps plein pour une entreprise, je n’avais pas vraiment le temps de faire plusieurs magasins… + j’avais tout un setup à créer + une équipe à réunir ! Donc je me suis mise au shopping online ! et zara ayant une politique de retour plutôt simple, j’ai créé tous mes set de vêtements chez eux…deuxième leçon, la prochaine fois, je ne prendrais pas tous mes vêtements au même endroit ! Car avoir une unique marque de vêtement pour un Éditorial rend le projet plus commercial et surtout rend une publication dans un magazine plus difficile.

Finding a makeup artist and hair stylist.
For the MUA, I’m really lucky to have a great friend I can always count on !!! so that was pretty easy  :P.

 

Finding the Model.
And for the model, I asked my contact at Dulcedo model Management ! It’s always great to have contacts with model agencies, even when you don’t have paid contracts yet. I think you earn the trust of agencies by working regularly with them, and when comes the time to ask them for experienced model for a big project, well it will be easier if they already know you.

I have to say, here in Montreal, Dulcedo is one of my favorite agency ! the contact is easy and they are so nice ! One thing though, when I chose the model for this Editorial, she had long hair, but when she came on set, well as you can see, she had really short hair.. so of course I had to think, react, and change my perspective a little bit, but in the end everything turn out better than I imagined ! and now I couldn’t even imagine this shoot with a long hair girl.

On the day of the shoot you can’t go back ! so if you feel like you have to change things a little bit, that you have to adjust your set-up never hesitate doing so ! follow your guts.

 

So now that everything was set, I reserved the studio for a full week, and each day after my daytime job I went there and started creating my scenery, and adjusting my lighting.

 

Trouver une maquilleuse, coiffeuse.
Pour ma maquilleuse, je me sens très chanceuse de compter désormais parmi mes amies une maquilleuse sur qui je peux compter ! Donc cette partie fut assez facile ;P.  

 

Trouver une mannequin.
Pour le modèle, j’ai directement contacté l’agence Dulcedo ! Même si vous n’avez pas encore de gros contrat payant, je trouve important de commencer très tôt à travailler avec des agences de modèles, car afin d’établir une relation de confiance entre vous et une agence, cela demande du temps et beaucoup d’échange… lorsque vous aurez établi cette relation de confiance, il sera beaucoup plus facile pour vous de demander une mannequin expérimentée pour un gros projet !  

Je dois avouer que sur Montréal, Dulcedo est mon agence préférée ! Le contact est facile est leur équipe est extraordinaire ! une chose par contre, comme tout ne peut pas être rose dans la vie, lors de la sélection du mannequin, j’avais choisi Eden en outre pour ses cheveux longs… et comme vous pouvez le voir dans les photos, lors de la séance elle avait les cheveux courts… c’est là qu’il est important de maîtriser son concept, assez pour l’adapter ! et ce qui est apparu à ce moment comme un problème insurmontable, est devenue le plus qui rend ce projet ce qu’il est!. Et maintenant, j'adore qu'elle ait eu les cheveux courts pour ce projet ! 

Lors de votre séance vous ne pouvez jamais vous rétracter, vous devez vous adapter et si vous sentez le besoin de modifier votre arrangement, suivez toujours votre instinct !

 

Maintenant que j’avais mon équipe au complet et tout le matériel pour monter mon décor, il ne restait plus qu’une chose à faire, préparer le studio ! Donc, pendant une semaine, tous les soirs après le travail, je me suis rendue au studio afin de monter le décor et préparer les lumières !

3 – The Lighting :

1 Big Octa in front of the model (Main light)
1 Beauty dish that represent the moon for this shoot (Stronger than the main light)
1 Blue gel, to accentuate the midnight ambiance

 

3 - L'éclairage

1 Une Grande Octabox en face du modèle (Lumière principale)
1 Beauty Dish représentant la lune (Plus fort que la lumière principale)
1 Gel bleu pour renforcer cette ambiance de minuit.  

Emilie_Tournevache_Photographer_Blowe

4 – PostProduction & Review

After the shooting occurred, I left for France.. .and I don’t know if it was because of the lost of my studio but I couldn’t put myself to retouch those pictures, and when I finally tried, I found myself taken in whirles of emotions, and concentrated this energy in my retouching.

Today, going back on this shoot, I felt like I could have done better with the set and most of all with the posing ! Yes, I can say that I learned a lot this day.

 

4- Postproduction et Remise en question

Après que le shooting ai eu lieu, je suis partie en France… et je ne sais pas si c’était le fait que c’était mon dernier shoot dans ce studio, mais j’ai eu beaucoup de mal à commencer mon travail de retouche sur ce projet… Quand j’ai finalement commencé à travailler dessus, c’est un tourbillon d’émotion qui m’a envahie, et c’est toute cette énergie que j’ai essayé de concentrer dans mon travail de retouche.

Aujourd'hui, faire le point sur ce projet me donne l’impression que j’aurais pu faire mieux avec le décor, et surtout avec le travail de pose et de direction.

Emilie_Tournevache_Photographer_BLOWE

Lesson 1 : “ Don’t do all your poses ideas on your first set of clothes” 

It can sound pretty normal to say that, but on the shoot you don’t really think of this stuff and you just want to have many many differents pictures… the thing is, in the end you will only use 1 or 2 picture by set.. and you can’t really asked your model to do all those same poses again and again on each looks… first it’s a waste of time, secondly she will get bored pretty fast.

 

Leçon 1  : « Ne jamais exécuter toutes ces idées de poses avec le premier set de vêtements »

Ça peux vous paraitre normal, mais une fois sur place, on ne pense pas forcement à ce genre de choses, et généralement je me laisse juste entrainer dans l’euphorie du moment, en oubliant qu’au final je ne garderais qu’une voir deux images par set. En plus, il est assez difficile de demander au modèle de refaire exactement les mêmes poses pour chaque set de vêtements, car premièrement c’est une perte de temps, et surtout votre modèle risque de s’ennuyer à mourir..

Emilie_Tournevache_Photographer_BLOWE

Lesson 2 : “stay coherent / stay Focus”

when I look at my pictures from this series I can easily see that I had two differents idea going on for this shoot, and as I always tend to, I kind of let people direct me, or more precisely I gave them the opportunity to do so. On set, you are the one that knows best ! you and only you know this project in it’s whole, so try not to get influenced too much.

 

Leçon 2 : « Rester cohérent et rester focus »

Quand je regarde l’ensemble des photographies de cette série, je vois très clairement que j’avais deux idées bien distinctes dans ma tête et que comme à mon habitude je me suis laissée diriger par mon entourage, ou plutôt je leur ai laissé l’opportunité de me diriger... Sur scène, n’oubliez jamais que vous êtes le directeur, vous êtes l’unique personne connaissant exactement l’entièreté de ce projet !

Emilie_Tournevache_Photographer_BLOWE

Lesson 3 : “translate your idea into words”

I know this sounds weird… but sometimes you have this image in your head, and well it’s only in your head, and for your team to understand you and trust you, you have to explain them in details what you want and what your are looking for, you have to find words for your models to emote…. and sometimes it’s harder than it looks, since words are not always perceived the same way, you have to be precise to help them help you.

 

Leçon 3 : “ traduisez vos idées par des mots cohérents… “

Aussi stupide que cela puisse paraître, il est important que vous y réfléchissiez, car parfois vous avez cette image dans votre tête, mais lorsque vient le moment de partager cette idée à votre équipe, d’aider votre modèle à traduire votre idée en émotion, parfois les mots nous manquent.  

Emilie_Tournevache_Photographer_BLOWE

In the end, as always, doing an Editorial is a great experience !!! and for me, doing this one reinforced this feeling I have that I love shooting in studio ! it’s where I feel safe, where I feel I can be the most creative !

 

Au final, la création d’un Éditorial créatif est toujours une source d’évolution irremplaçable. Chaque séance que je prépare, crée et effectue me conforte dans l’idée que j’adore ce genre de séance et cet Éditorial en particulier m’a encore une fois prouvé que j’adore shooter en studio, c’est l’endroit ou je me sens le plus en sécurité, mais aussi le plus créatif.